Bannière
Bannière
Communiqués

Création du Parc national du Lac-Témiscouata

Création du 24e Parc national québécois : « Le parc national du Lac-Témiscouata, un legs inestimable pour nos enfants et nos petits enfants »


Pascale Dumont-Bédard, Bureau du Député de Kamouraska-Témiscouata et ministre responsable du Bas-Saint-Laurent

le 4 décembre 2009

Au nom de la ministre du Développement durable, de l'Environnement et des Parcs, Mme Line Beauchamp, le député de Kamouraska-Témiscouata, ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation, ministre responsable des Affaires intergouvernementales canadiennes et de la Réforme des institutions démocratiques, leader adjoint du gouvernement et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, M. Claude Béchard, a procédé le 3 décembre 2009, à l'annonce de la création officielle du parc national du Lac-Témiscouata.


« C'est un projet attendu depuis longtemps qui se concrétise aujourd'hui. Le parc national du Lac-Témiscouata est un site naturel exceptionnel qui fait partie de la vie des gens de la région et que nous protégerons sur une base permanente. C'est un legs inestimable pour nos enfants et nos petits-enfants, et nous sommes fiers de le partager avec les touristes qui le visiteront. Je suis d'autant plus heureux de faire cette annonce que l'établissement du parc entraînera d'importantes retombées économiques, notamment par la création d'emplois, et qu'il favorisera la diversification économique de cette région ressource », s'est réjouit le ministre Béchard.


La création de ce nouveau parc national permettra de protéger et de faire découvrir un territoire représentatif de la région naturelle des monts Notre-Dame. Elle nécessitera des investissements de plus de 30 millions de dollars, notamment pour la construction des d'infrastructures d'accueil et de services, laquelle devrait commencer au printemps 2010.


« Ce parc, le deuxième plus grand parc québécois au sud du fleuve Saint-Laurent, après celui de la Gaspésie, possède tous les atouts pour devenir une destination écotouristique prisée. Les amants de la nature pourront y découvrir une flore et une faune diversifiées, dont plusieurs forêts vieilles de plus de cent ans, 365 espèces de plantes et 150 espèces d'oiseaux. Le parc séduira aussi, j'en suis sûr, les personnes les plus férues d'histoire et de culture, en raison du grand nombre de sites archéologiques qui s'y trouvent et qui témoignent de sa richesse patrimoniale exceptionnelle », a fait savoir la ministre Beauchamp.


Rappelons que l'intention du gouvernement de franchir les dernières étapes pour la création de ce parc national a été annoncée en avril 2009 par le premier ministre du Québec, M. Jean Charest. Depuis, des travaux d'arpentage et des études de sol, nécessaires à la mise en place des différentes infrastructures, ont été réalisés. On a également procédé à l'embauche du directeur du parc et à la formation d'une table d'harmonisation, qui permettra d'assurer un lien avec le milieu régional.


Les derniers décrets officialisant l'établissement du parc national du Lac-Témiscouata ont été publiés le 18 novembre 2009, ce qui marque la fin de plusieurs démarches administratives et légales réalisées depuis la mise sur pied du groupe de travail en 2006. Il a fallu notamment soustraire par arrêté ministériel le territoire visé à toute exploitation minière, gazière et pétrolière, tenir les audiences publiques et ensuite publier à la Gazette officielle du Québec l'intention du gouvernement de modifier le Règlement sur les parc

 

Nouveau site Internet

Nouveau site Internet pour le Sentier national au Bas-Saint-Laurent

Sainte-Rita, le 25 août 2009. La Corporation du Sentier national au Bas-Saint-Laurent lance officiellement son nouveau site Internet. En plus d'y retrouver les informations sur les douze tronçons du Sentier national de Trois-Pistoles à Dégelis, qui totalisent 144,4 kilomètres, les marcheurs y retrouveront une carte topographique qui les aidera à planifier leur randonnée ainsi que de l'information sur la location de refuges au Sentier national, les entreprises d'hébergement situées près du sentier, les activités spéciales, les forfaits ainsi que les services offerts aux marcheurs.
Lire la suite...
 


Page 2 sur 2