Bannière
Bannière

Historique et mission

 Le Sentier national au Canada logosnq

Le Sentier national est un projet pancanadien de sentiers dédiés à la randonnée pédestre en milieu naturel. Il est pensé en fonction d'une vaste clientèle et il s'adresse autant aux amateurs de longues randonnées qu'aux excursionnistes d'une journée.

L'idée de créer un sentier pédestre reliant le Pacifique à l'Atlantique a germé dans la tête de quelques mordus de plein air au début des années 70. On voulait réunir les amateurs de marche dans un défi commun, soit celui de réaliser un sentier ininterrompu traversant le Canada d'ouest en est sur quelque 10 000 kilomètres. C'est monsieur Doug Cambell, de la Canadian Hiking Association, qui est à l'origine des premières démarches. En 1971, une rencontre avec des intervenants nationaux du plein air fait progresser le concept et en 1977, l'organisation se donne un statut officiel. Ainsi naît l'Association canadienne du Sentier national (ACSN).


Le Sentier national au Québec fqm

Né du désir de voir se réaliser un sentier continu de randonnée pédestre traversant le Québec et reliant les provinces voisines, c'est la Fédération québécoise de la marche (FQM) qui est désignée comme répondant officiel de l'Association canadienne du Sentier national.

En 1990, le Comité québécois pour le Sentier national est créé. Cette appellation change pour Sentier national au Québec (SNQ) en 1993. Des coordonnateurs régionaux sont trouvés pour mener à bien le développement du sentier dans leur région. Balisé, tracé, entretenu, le Sentier national au Québec sillonne huit régions administratives; Outaouais, Laurentides, Lanaudière, Mauricie, Québec, Charlevoix, Manicouagan et Bas-Saint-Laurent. C'est environ 1400 kilomètres de sentiers qui sont prévus au total. En 2010, près de 1000 kilomètres de sentiers sont complétés.  À noter que Le Sentier national au Québec est sous la responsabilité du président provincial et des huit sous-comités régionaux, c'est-à-dire un pour chacune des régions traversées. Tous ces comités sont composés de bénévoles à qui nous devons l'existence et la pérennité du sentier. Dépliant du Sentier national au Québec. 

Pour plus d'information lire également le spécial "Le Sentier national au Québec à 20 ans .  spcial_sentier_national_mr-a10.pdf


Le Sentier national au Bas-Saint-Laurent

Au Bas-Saint-Laurent, c'est en novembre 1996 qu'un premier comité bénévole régional se forme. Deux axes sont alors retenus. Le corridor nord-sud, d'une longueur de 144,4 kilomètres, qui est complètement aménagé et qui relie Trois-Pistoles à Dégelis, ainsi que le corridor ouest-est qui est actuellement en développement et qui reliera Trois-Pistoles à Amqui où il rejoindra le Sentier international des Appalaches (SIA). « La partie Chute Neigette-Mont-Comi est déjà ouverte aux randonneurs. »


Mission de l'entreprise

La mission du Sentier national au Bas-Saint-Laurent est d'assurer la mise en valeur et la pérennité, de même que l'animation et le développement récréotouristique durable du sentier et ce, dans sa globalité.